• Livraison gratuite / Paiement sécurisé

Chroniques du racisme ordinaire

Anthologies des villes et des champs

Chroniques du racisme ordinaire Le livre noir de la littérature du XIXe siècle

Epuisé

 

L’objet du livre ? – Prendre la mesure de la pensée raciste dans la littérature française. L’incroyable de l’affaire ? –  L’étendue des dégâts !
Racisme à plusieurs étages, si l’on veut.
Celui qui agit par mimétisme, par répétition des âneries qui traînent dans l’air du temps ; c’est le cas de Stendhal, d’Hugo par exemple.
Racisme mû par la haine, par la méchanceté, et qui préfigure les drames du XXe siècle : c’est le cas de Daudet, de Loti, des frères Goncourt.


La haine du Juif comme de l’Anglais doit être notre premier article de foi politique.  Pierre-Joseph Proudhon

Un gros nègre du Congo dont le visage, dans toute l’exagération de la laideur de la race, offrait l’expression de la plus complète stupidité… Alexandre Dumas

Quoiqu’il fût juif d’origine, il se faisait mahométan dans les provinces mahométanes, […] chrétien au besoin en face d’un catholique […] — On ne t’écorchera pas ! Ta peau n’en vaut pas la peine !  Jules Verne Sauvé, sauvé ! Paris était au pouvoir des nègres ! Alphonse Daudet

Il se passe une chose curieuse : aussitôt que vos achats se ralentissent, l’amabilité baveuse du youtre se renfrogne. [Si la famille Rothschild n’est pas habillée en jaune, nous serons très prochainement, nous chrétiens, domestiqués, ilotisés, réduits en servitude. Jules de Goncourt



Il exprimait ainsi ses conclusions : – Toi tout à fait même chose comme singe !…
Et Fatou très vexée : – Ah ! Jean ! Toi n’y a pas dire ça, mon blanc ! D’abord, singe, lui, n’y a pas connaît manière pour parler, – et moi connais très bien !
Alors Fritz Muller partit d’un grand éclat de rire. Pierre Loti


Les visages, qui se détournent à demi pour nous examiner, sont presque tous d’une laideur spéciale, d’une laideur à donner le frisson. […] Pour un peu on pleurerait avec eux, – si ce n’étaient des Juifs, et si on ne se sentait le cœur étrangement glacé par toutes leurs abjectes figures. Pierre Loti

On n’aime point les femmes de ce continent primitif. Guy de Maupassant

Devant Dieu, toutes les âmes sont blanches.  Victor Hugo